Logo pour impression accueil



Descriptif

Jeudi 14 novembre à 18h30 

Pourquoi, dès l’été 1940, le régime du maréchal Pétain a-t-il impulsé une politique antisémite ? Pourquoi a-t-il accepté de contribuer aux déportations par les nazis en 1942 et d’assumer pleinement ces opérations, à Paris comme en zone libre ? Dans quelle mesure l’administration a-t-elle collaboré à la politique génocidaire ?


S’appuyant sur de nombreuses sources inédites et restituant les marges de manœuvre des agents (du dirigeant étatique au simple gardien de la paix) et les effets concrets de leurs décisions, Laurent Joly livre une histoire incarnée, au plus près des exécuteurs, des victimes et des témoins. À travers son analyse, il montre que si toute la puissance de l’État a été mobilisée pour persécuter les juifs, les logiques propres à l’appareil étatique, ses objectifs contradictoires, ses pesanteurs et finalement les résistances ont contribué à ce que la majorité des juifs de France, frappés de plein fouet par la persécution, échappent malgré tout à la mort.

Par Laurent Joly, historien spécialisé dans l’étude de l’antisémitisme et directeur de recherche au CNRS (CRH-EHESS)



VOIR AUSSI

  • L'exposition permanente : Lyon dans la guerre, 1939-1945
  • L'exposition temporaire : Génération 40. Les jeunes et la guerre
  • Toutes les conférences du CHRD


  •  

    Ou ?



    L'organisateur