Logo pour impression accueil



Descriptif

Au panthéon des valeurs déniées à la République, le régime de Vichy n’a pas seulement placé le travail, mais aussi le sport.
Dans le cadre de l’exposition
Le sport européen à l’épreuve du nazisme.

Jeudi 1er décembre, 18h30 

Au quotidien, ce sport ressemble à s’y méprendre au sport du Front populaire : ouvert à tous, patriotique, viril, moralisateur. En réalité, il vise à contrôler la jeunesse plutôt qu’à l’émanciper, à exclure et à réprimer plutôt qu’à intégrer. Les hauts dirigeants et journalistes sportifs furent souvent plus complaisants, voire compromis, que résistants.

Par Patrick Clastres, historien, professeur à l’Université de Lausanne et directeur du Centre d’études olympiques & de la globalisation du sport



VOIR AUSSI




 

Ou ?



L'organisateur