Logo pour impression accueil



Descriptif

Jeudi 19 mars à 18h30

Dans le cadre de l'exposition Puisque le ciel est sans échelle

Theresienstadt occupe une place particulière dans l'histoire de la "solution finale ". À la fois ghetto, camp de concentration, prison et camp de transit, le site cumule plusieurs dimensions.

Initialement utilisé contre les Juifs tchèques, il devient ensuite le lieu vers lequel sont dirigés certaines catégories particulières de Juifs, dont la disparition « à l’Est » pourrait soulever des interrogations. Theresienstadt devient alors pour le IIIe Reich un instrument au service d’une politique de duperie, permettant de mettre en place une fiction narrative, celle d’un « ghetto idéal » aux conditions acceptables où les Juifs seraient regroupés.

Dans les faits, outre des conditions meurtrières provoquant la mort de près d’un quart de sa population, Theresienstadt constitue un sas depuis lequel sont organisées les déportations vers Auschwitz, où l’opération de tromperie se trouve prolongée. Près de 20 000 Juif s de Theresienstadt sont maintenus en vie à Birkenau pendant plusieurs mois, afin de répondre à une éventuelle visite de la Croix-rouge avant d’être assassiné s en juillet 1944.


Par Tal Bruttmann, historien à la Fondation de la Mémoire de la Shoah, spécialiste des politiques antisémites en France et de la Shoah.



Entrée Libre
Réservation conseillée :
04 78 72 23 11 (du lundi au dimanche)
chrd.reservation@mairie-lyon.fr (du lundi au vendredi)



Voir le programme complet des activités

 

Ou ?



L'organisateur