Logo pour impression exposition temporaire

Génération 40 - Les jeunes dans la guerre

A partir du 15 novembre 2018 

« Génération 40 » dresse le portrait d’une jeunesse plurielle, transformée par l’expérience de la guerre et de l’Occupation.
Des jeunes, présentés à travers la pluralité de leurs engagements, mais aussi à travers les contraintes, les mots d’ordre et les sollicitations dont ils sont constamment l’objet.

Questionnaires :

Un questionnaire est proposé comme outil d’accompagnement à la visite. Il permet aux élèves de suivre activement le parcours de l’exposition. Ce questionnaire, destiné aux collégiens et aux lycéens, est à adapter par les enseignants en fonction du niveau et des objectifs pédagogiques.



Visite guidée

Une visite guidée par une médiatrice du musée, pour découvrir l’exposition avec vos élèves.
// Public : collège et lycée
// Durée : 1h30



En savoir plus sur l’exposition :

Après l’exposition Les Jours Sans, consacrée aux pénuries et restrictions alimentaires, le CHRD s’est tout naturellement appuyé sur la catégorie définie par le ministère du Ravitaillement pour délimiter son nouveau champ d’étude : les « J3 », devenus le symbole d’une génération qui grandit sous le sceau de multiples
contraintes.
L’exposition Génération 40. Les jeunes et la guerre propose de dresser le portrait de cette jeunesse, transformée par l’expérience de la guerre et de l’Occupation. Au-delà de leurs choix et de leurs engagements, ces jeunes composent un groupe hétérogène, dans lequel chacune et chacun ont conscience d’appartenir à une classe, un milieu social déterminé et au sein duquel la séparation des sexes paraît aller de soi. Mais, en dépit de ces distinctions, ils ont en commun d’avoir été l’objet de constantes sollicitations et tentatives d’encadrement, au sein de leur famille mais aussi de la part du gouvernement de Vichy, Pétain faisant des jeunes le fer de lance de sa Révolution nationale.
Documents, photographies, journaux et lettres de personnages célèbres (Guy Môquet, Hélène Berr) ou anonymes révèlent ce qu’implique le fait d’être jeune au coeur de cette période bouleversée. Fil rouge entre les différentes parties de l’exposition, le journal d’une jeune fille, Denise Domenach, nous accompagne tout au long du parcours, scandé par les témoignages audios récemment captés de « celles et ceux qui furent jeunes ». Ils permettent ainsi de saisir les réalités complexes vécues par cette génération et font entendre toute la singularité de leurs expériences.